Ligue reconnue d'utilité publique. Fondé par Mademoiselle Sophie Niess en 1913
Evolution de la corrida dans le sud de la France.

Alors que la Catalogne est en train de se débarrasser de cette «culture» indigne, le lobby taurin essaie par tous les moyens de la maintenir sur le sol français, contre la volonté de l'absolue majorité de la population dont les 80% réprouvent la corrida.

Déposée par une députée des Alpes Maritimes, un projet de loi visant à abolir la corrida a été cosigné par plus de 50 députés à ce jour, mais il en faudrait davantage pour que cette proposition puisse être débattue à l'Assemblée Nationale. Dans quelques jours, les 577 députés de France recevront le DVD «Alinéa 3»: quinze minutes d'images très dures extraites de 5 corridas filmées par Jérôme Lescure pendant l'été 2004 dans les arènes françaises. Ce document sera accompagné d'un livret expliquant la réalité technique de la torture tauromachique. L'alinéa 3 est le paragraphe dans la loi française pour la protection des animaux qui stipule que les corridas et les combats de coqs sont tolérés dans les localités «à tradition ininterrompue», Nîmes par exemple, qui se vante de n'avoir cessé ses sanglantes festivités depuis les ténèbres des temps. Cette notion est reprise dans la Constitution européenne qui sera soumise à un référendum le 29 mai prochain. Le film sera diffusé à Cannes fin mai lors d'une projection-débat organisée par le Comité AntiCorrida du Var.   


www.anticorrida.com

Il existe six écoles de tauromachie dans le sud de la France - agréées par le Ministère de la jeunesse et des sports - où des enfants de 7 à 17 ans apprennent à torturer des veaux, vachettes et jeunes taurillons achetés pour la circonstance. Certaines communes vont jusqu'à puiser dans la caisse des allocations familiales pour financer ces écoles de la torture. Au printemps, dans le cadre de l'animation des «fêtes des manades», des démonstrations ont lieu en privé devant 200 à 300 pervers avides de plaisirs sanglants. En été, les jeunes gens, engoncés dans un ridicule «habit de lumière», viennent faire montre de leur «talent» dans des corridas appelées novilladas, avec mise à mort d'un tout jeune taureau.

Fort heureusement, le nombre d'élèves décroît pour ce qu'il faut désigner par son nom: un massacre.

Commentaires


Voulez-vous contribuer à notre forum?
Voulez-vous suggérer des articles et des idées?

envoyez-nous votre matériel ou contactez-nous pour plus d'informations
 
le Comité évaluera les contenus en harmonie avec notre Mission

Invitez les amis à visiter notre site web, partagez les liens et les articles sur les réseaux sociaux, utilisez les boutons "J'aime" et "G+1" !
Aidez-nous à faire connaître nos activités et notre engagement !

Placements Urgents

Je cherche une famille...

IMAGE

Loulou

Il a vécu les 3 premières années de sa vie dans un studio. Trop souvent seul. Il passait ses journées à tourner en...

IMAGE

Chiltic

Joli garçon timide, il révèle toute sa douceur lorsqu’il prend confiance. Il vient lui aussi d’une ferme où les chats sont mal-aimés. Suite...

logoLigue Vaudoise pour la Défense des Animaux et contre la Vivisection
pour la défense des animaux exploités et maltraités

adresse :
Ch. De la Grangette 171
La Croix-sur-Lutry
CH-1090 Suisse
 
contact :
tel. (+41) 021 791 20 36
info [@] defense-animaux.ch

module de contact

 
horaires :
ouvert tous les jours
de 15h00 à 19h00
 
les images et le contenu des articles mentionnés ou publiés par d'autres auteurs sont propriété des respectifs auteurs
  • site web, graphisme et template
  • @ Amnis Garage
  • Amnis Garage
  • réalisé par Andrea, Barbara, Evaristo, Federica, Max



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies
pour améliorer votre navigation et votre expérience du site et pour réaliser des statistiques de visites.